La Campagne Nationale de Promotion de Leadership Féminin est une initiative qui a pour but d’encourager le leadership des femmes et interpeller l’opinion publique sur les inégalités sociales qui conduisent souvent à l’exclusion injuste des femmes à tous les niveaux. La campagne comporte quatre activités principales à savoir : le Salon des Initiatives Féminines pour le Développement(SIFeD), des rencontres régionales du leadership féminin, le Women Leaders Factory in Africa (WoLAF) et la Nuit du leadership féminin. En décembre 2017, j’avais entendu parler de la campagne par une grande sœur qui avait participé à la première édition. Les commentaires sur le forum étaient vraiment incroyables et c’est d’ailleurs ce qui m’avait motivé à soumettre ma candidature pour la deuxième édition. J’étais dans l’euphorie lorsque j’avais reçu l’appel du commissariat général de la campagne me disant que ma candidature avait été retenue. La campagne s’était étalé sur trois jours du 29 au 31 Mars 2018.

La 2ème édition du WoLAF sous le patronage de Madame Sika KABORE

La journée du 29 Mars avait été sans doute la plus belle de toutes mes journées car j’avais eu le privilège de rencontrer la première Dame du Faso, Madame Sika KABORE, lors de la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition. C’était un plaisir d’écouter le discours du Président de la Campagne, Monsieur Cheick Fayçal TRAORE, qui avait suscité plusieurs réflexions personnelles. Dès les premiers échanges, à travers les panels et partages d’expériences, j’avais très vite compris que c’est ce dont j’avais besoin : des échanges et partages d’expérience avec des femmes leaders ayant des parcours passionnants et motivants.

Coach Fatim TOURE, Mentor dans la catégorie Engagement Social

Les intervenantes étaient des modèles incontestés de passion et de détermination à toute épreuve. Coach Fatim TOURE était la « Wow » du forum. Je n’aurais pu trouver un coach plus approprié pour illustrer que la réalisation des rêves passe par le dépassement, l’excellence et la persévérance, mais aussi et surtout par l’action. Toutes les participantes avaient été touchées par la simplicité et l’authenticité de son message «  Il n’y a pas d’échec, il n’y a que des insuccès ».

La catégorie Administration Publique lors des échanges B2B

Lors des échanges B2B j’avais pu échanger avec Madame le Gouverneur du Plateau Central, Madame BENON Fatoumata, qui avait transmis ses connaissances et apprentissages en Administration Publique de façon intéressante, toujours à un bon rythme et avec juste assez d’humour. Ce fut une belle opportunité de la côtoyer davantage, de bénéficier de ses conseils et son accompagnement car j’avais été retenue Jeune Fille Mentorée dans sa catégorie : Administration Publique. Merci à ma Mentor, car à ses côtés j’ai vécu et continue de vivre de grandes et belles expériences.

Les jeunes filles mentorées dans la catégorie Administration Publique lors de la Nuit du Leadership Féminin

Grâce au programme, je me suis faite un très bon réseau relationnel, j’ai rencontré des jeunes femmes très combatives avec qui je partage la même vision de l’avenir. Aussi, par le biais du programme, je suis la gérante AIDY PEARLS au Burkina Faso. AIDY PEARLS est une marque spécialisée dans la confection de bijoux et accessoires chic, de qualité, inspirés de cultures africaines dont la créatrice est Dalila YARO, une jeune femme intellectuelle de haut niveau passionnée du leadership et l’entrepreneuriat féminin. J’ai fait la connaissance de Dalila YARO grâce à une vidéo projetée lors de la campagne dans le cadre du panel mère-fille. En visionnant la vidéo, j’avais reçu un nouvel élan, de l’espoir et lorsque j’étais allée sur sa page Facebook, j’avais été émerveillée par les actions qu’elle menait et son engagement pour la cause de la femme. J’ai donc décidé de lui laisser un texte sur son Messenger pour lui témoigner mon admiration pour le travail fabuleux qu’elle faisait… Elle a été très ouverte et sympathique, on a donc gardé le contact et depuis Août 2018 je travaille avec elle et la représente ici au Burkina Faso.

Aidy Pearls lors des Nappy Days Ouaga

Le programme a boosté mon désir de devenir la meilleure version de moi-même à travers la confiance en soi et l’estime de soi. Grâce au programme, je m’implique davantage dans toute activité qui concerne et valorise la femme, je participe à des projets et actions s’inscrivant dans le cadre des intérêts de ma communauté et j’ai créé en Février 2019, ma plateforme web « Les héroïnes du Faso » qui promeut et booste la femme burkinabè.

N’hésitez pas à nous rejoindre sur www.lesheroinesdufaso.com

Tout y était… Merci au commissariat général de la campagne pour cette belle initiative qui ouvre de nouvelles portes. Aujourd’hui, j’ai décidé de rédiger un article pour partager mon enthousiasme, mon inspiration et ma gratitude pour la belle expérience que j’ai vécu, en espérant que mon témoignage motivera plus d’une à postuler pour cette quatrième édition.

Aux héroïnes les grands challenges

Bonne Chance !

Témoignage de TIEMTORE Farida Sonia, jeune fille mentorée 2018


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *