Photo de famille avec le chef de Canton de Dioulassoba

Dans le cadre de notre Projet ‘’La Caravane des Héroïnes du Faso’’, nous avons sillonné les villes de Koudougou et Bobo-Dioulasso du 30 mars au 2 Avril pour faire un plaidoyer au profit des décideurs clés. Ce plaidoyer fait suite à notre atelier de réflexion qui a eu lieu le 26 Mars 2022 et porte sur une meilleure prise en charge holistique des femmes victimes de Violences Basées sur le Genre (VBG).

Photo de famille avec la Gendarmerie de Bobo-Dioulasso

Contribuer à mettre un terme au VBG reste un objectif prioritaire pour notre association. Nous n’oublions pas pour autant, l’importance d’assurer les conditions d’une prise en charge efficace des victimes silencieuses de VBG. C’est dans ce cadre que s’inscrit notre caravane de plaidoyer qui recommande une prise en charge holistique (prise en charge sanitaire, psychologique, juridique et réinsertion sociale) des femmes victimes de VBG. Pour l’effectivité du plaidoyer et l’atteinte des objectifs fixés, une délégation de notre association a rencontré des acteurs clés, pour qu’ils puissent faire de ce plaidoyer une réalité à travers leur implication active dans la prise en charge des femmes victimes de VBG.

La Présidente des Héroïnes du Faso remettant le document de plaidoyer à la Responsable de ABBEF Bobo

 Les leaders coutumiers et religieux, les forces de l’ordre, les centres d’écoute pour jeunes à savoir l’Association Burkinabè pour le Bien Etre Familial(ABBEF), les directions régionales, les agents de santé, la mairie sont entre autres les acteurs et structures rencontrés. Ces différents acteurs ont favorablement accueilli la délégation porteuse du message. Ils n’ont pas manqué de saluer l’initiative et ont pris l’engagement de considérer plus sérieusement la question de la prise en charge des femmes victimes de VBG. Par ailleurs, les acteurs intervenants déjà sur la question ont réaffirmé leur engagement à poursuivre leurs actions tout en prenant en compte nos recommandations.

Cette caravane a également été marquée par la participation à des émissions radios, respectivement à la radio Tilgré Fm de Koudougou et à la radio Savane Fm de Bobo-Dioulasso, les deux villes sillonnées par la caravane. Ce fût l’occasion de présenter davantage notre association, de présenter bien entendu le Projet ‘’La Caravane des Héroïnes du Faso’’, de parler de VBG, des objectifs poursuivis à travers notre plaidoyer et nos attentes à l’égard des acteurs clés rencontrés. C’est donc sur une note d’espoir qu’a pris fin la caravane de plaidoyer au soir du 2 Avril.

En rappel, notre Projet “La Caravane des Héroïnes du Faso” est mis en œuvre depuis le mois de Janvier 2022 et est financé par l’initiative #VoixEssentiELLEs. L’objectif du projet est de contribuer à la promotion du leadership féminin à travers la promotion des Droits de la Santé Sexuels et Reproductifs (DSSR) et la lutte contre les VBG.

#lesheroinesdufaso #CaravaneDesHeroinesDuFaso #DSSR #BriserLesTabous

B. Aurélie SANHOUIDI


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *