Nous sommes allées à la découverte de l’Entreprise TWINS’CRAFT. Les jumelles KONKOBO en sont les promotrices. TWIN’S CRAFT est une des entreprises qui fait la fierté du Burkina Faso à travers la confection et la valorisation des bijoux et accessoires en perle et pagne africain. Nous sommes ravies de partager avec vous l’histoire des Jumelles KONKOBO à travers cette interview en espérant que cette dernière vous boostera ne serait-ce qu’un petit peu pour l’atteinte de vos objectifs.

1. Qui êtes vous ? Quel est votre parcours ?

Je suis Wendpuiré Laurencia Première Jumelle KONKOBO. Je suis étudiante en Master 1 de Traduction-Interprétation à l’Université de Ouagadougou. J’ai fait un Baccalauréat série littéraire au Collège Notre Dame de l’Espérance. Après le Baccalauréat, je me suis inscrite en Traduction-Interprétation à l’Université Aube Nouvelle où j’ai obtenu ma Licence. Je suis également co-fondatrice de Twins’ Craft.

Je suis Wendpuirkèta Laurence Deuxième Jumelle KONKOBO, co-fondatrice de Twins’ Craft avec Wendpuiré Laurencia Première Jumelle KONKOBO. À l’issue de mon Baccalauréat série littéraire, j’ai opté pour des études de Droit. Après avoir obtenu ma licence à l’Université Aube Nouvelle, je me suis inscrite en année de Master 1 Droit des Affaires à l’Université Libre du Burkina.

2. Pouvez-vous présenter votre entreprise ?

Twins’ Craft est une entreprise naissante qui évolue dans le perlage et la customisation. En ce qui concerne le domaine du perlage, nous confectionnons des bijoux, des boites à lotus, des pots de fleur, des chaussures,etc. Quant à la customisation, nous confectionnons des sacs en pagne, des bijoux et nous habillons les chaussures.

3. Quelle est votre vision de l’entrepreneuriat ? Pourquoi avez-vous décidé de vous lancer ?

L’entrepreneuriat pour nous est le fait de mener à bien un projet répondant à un besoin donné. Nous avons décidé d’entreprendre parce que le perlage et la customisation constituent des domaines qui nous passionnent énormément. C’est également dans le but de répondre à un besoin notamment le fait de pouvoir se parer sans avoir des irritations ou des démangeaisons au cou. De ce fait, Twins’ Craft a apporté une solution à ce problème auquel plusieurs femmes sont confrontées. L’entrepreneuriat nous apporte pleine satisfaction et nous permet de subvenir à nos besoins.

4. Quels sont les principaux challenges auxquels vous avez dû faire face ?

Nous avons dû faire face à pas mal de challenges. De prime abord nous pouvons citer les finances. Il est évident que tout entrepreneur en herbe est confronté aux problèmes financiers. Pour Twins’ Craft en particulier, le coût des matières premières est exorbitant.

La seconde difficulté se situe au niveau de l’approvisionnement des matières premières. Cette difficulté d’approvisionnement constitue un grand obstacle pour le bon déroulement de nos activités.

5. Quelles sont vos motivations ?

Nous sommes tout simplement motivées par l’amour du métier et nous sommes convaincues que grâce à Twins’ Craft, bon nombre de Burkinabé auront une activité génératrice de revenus vu que nous prévoyons de former les jeunes filles.

6. Avez-vous des routines de travail ?

Oui, nous avons une routine de travail. Nous travaillons généralement les week-ends car les jours ouvrables sont consacrés aux cours. Dans la pratique, nous regroupons les commandes de la semaine et pendant le week-end nous confectionnons les accessoires puis nous envoyons des messages aux clients qui passent ensuite récupérer.

7. Si vous deviez revenir quelques années en arrière, choisirez-vous la même orientation (d’entreprendre dans le domaine actuel) ?

Si on remontait le temps, c’est sûr que nous entreprendrions dans le même domaine parce que nous avons toujours aimé les objets d’art qui sortent de l’ordinaire.

8. Avez-vous participé à un programme de mentorat ?

Nous ne sommes pas mentorées mais nous avons pour projet de nous inscrire à un programme de mentorat afin de mieux diriger notre entreprise.

9. Quels sont vos conseils pour les jeunes qui souhaitent se lancer ?

Pour les jeunes qui souhaitent se lancer, nous les exhortons à faire le premier pas. Il ne faut surtout pas attendre d’avoir beaucoup d’argent avant de se lancer car c’est petit à petit que l’oiseau fait son nid. Il est également important de s’organiser en équipe pour entreprendre. Comme le dit l’adage, « L’union fait la force » et étant en équipe, nous pouvons aller plus loin.

N’hésitez surtout pas à contacter l’entreprise TWINS’CRAFT sur:

Facebook : https://www.facebook.com/Twins-Craft-114356443300529/

Appel téléphonique/ Message : +226 73 75 29 56

Les Héroïnes du Faso, parce que chaque femme est une héroïne.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *