Cette semaine, nous vous envoyons à la découverte de Rachel Junior Bicaba

Rachel Junior BICABA, Vice présidente des Héroïnes du Faso

Notre héroïne de la semaine, est de formation communicante d’entreprise et relations publics, journaliste pigiste en jour et par ailleurs étudiante en master management des projets à L’ESC.


Rachel Junior Bicaba est vice-présidente des Héroïnes du Faso et également membre de l’association jeunesse espoir d’Afrique, chargée de communication et des relations extérieures du jeune ministère du genre dans le gouvernement jeunesse Burkina et jeune ambassadrice pour l’égalité genre . Elle est une personne dynamique, enthousiaste, un peu titillante avec un contact facile.

Pour elle nous vivons dans un monde où les droits d’une catégorie de personnes ne sont pas respectés. De cette catégorie de personnes elle parle des femmes, des enfants, des handicapés, etc. Au niveau national, L’article 1 de la constitution burkinabè stipule que tous les burkinabè naissent libres et égaux en droit, alors les droits de tous sont à mêmes d’être respectés et par tous sans exception. Il est vrai que des actions sont menées par l’Etat, les OSC, etc. mais nous avons encore du chemin quant au respect des droits de la femme au Burkina. Sur le terrain nous remarquons que le concept d’égalité genre est tout nouveau pour plusieurs personnes ou encore refusé par certains.


Rachel Junior Bicaba aspire à contribuer alors, à faire la promotion des droits de la femme qui se trouvent bafoués dans nos sociétés, pour un monde meilleur et de développement.

Notre héroïne milite aux côtés des Héroïnes dans le but de joindre sa voix à la leurs pour qu’ensemble nous luttions contre les violences basées sur le genre et particulièrement les violences faites aux femmes et aux filles. Elle croit fermement en la compétence des femmes et des filles, de leurs capacités à faire bouger les choses si elles sont valorisées et moins lésées. Rachel laisse entendre que “même si ce n’est plus pour notre génération nous nous battrons pour que les générations futures subissent moins de violences et pourquoi pas aucune violence!”

Elle ne pouvait terminer sans exprimer son rêve qui est un monde où la femme aura la place qu’elle mérite dans la société. Un monde où la femme aura son mot à dire sur la table de discussion. Un monde où aucune femme ne vivra de la violence venant de qui que ce soit dans la société qui la vu naître et grandir. Enfin, “un monde où les competences de la femme seront valorisées afin qu’elle contribue au développement de sa société.”

Vous pouvez la suivre sur :

Facebook: https://www.facebook.com/rachel.bicaba.9

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/rachel-junior-bicaba-738757206

Twitter: @BicabaJunior

#lesheroinesdufaso #engagementsocial #leadershipfeminin

Hadofini Jessica Ruphine YEHOUN


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *